Bienvenue !

Ce site reprend les résultats du programme E2=HP2 à propos des questionnements économiques propres aux projets d'habitats participatifs : quels moyens de financement peuvent être mobilisés ? que supposent-ils ? que provoquent-ils ? quels sont les nœuds habituellement rencontrés ? en quoi les financements des habitats participatifs posent des questions spécifiques ?

Les résultats proposés ici reposent sur 6 ateliers et séances publiques qui ont réunit divers acteurs de l'habitat participatif en Bretagne, de 2013 à 2015.

Le programme E²=HP², co-organisé par l'Adess (association de développemement de l'économie sociale et solidaire du Pays de Brest) et le Labers (laboratoire de sociologie de l'Université de Brest) est financé par la Région Bretagne.

Les différents moyens de financer les projets d’habitat participatif

L'habitat est à financer d'une manière ou d'une autre :
- soit par de l'apport ou de l'emprunt bancaire,
- soit par de la sollicitation de financements auprès de tiers (subventions, appels à dons...)
- soit par du travail fait soi-même (autopromotion, autoconstruction, autogestion)
- soit en réduisant les coûts (rationalisation des coûts, réduction du programme).

Ces moyens sont les moyens classiques pour toute constuction d'habitat. Mais l'habitat participatif pose des questions singulières du fait qu'ils sont activés par - ou au moins avec la participation de - groupes d'habitants, qui ne sont ni des promoteurs professionnels, ni des particuliers individuels (c'est-à-dire les deux situations classiques en matière de construction d'habitats).

Chacun de ces leviers supposent des compétences, des conditions, des pratiques particulières. Bien souvent, ils supposent d'autres choix, désirés ou non.
Chacun de ces leviers se heurte à des problématiques spécifiques, dans un contexte général du logement où l'habitat participatif est très loin d'être la norme.

Les groupe d'habitat utilisent ces différents leviers, dans des proportions variables. Les modes de financements du projet d'habitat constituent déjà un mode de construction opératoire du futur mode d'habiter des groupes.

D’autres questions économiques sur l’habitat participatif

En plus des questions relatives aux montages financiers des projets, l'habitat participatif pose plusieurs questions spécifiques :

- la répartition des frais
- le facteur temps
- le foncier

Région Bretagne
adess-noir
UBOlabers